lundi 20 octobre 2008

pornographie pédophile

Le français et le hongrois présentent une grande différence de structure : le hongrois est une langue agglutinante, pas le français. Le français n'exprime pas les idées en agglutinant plusieurs mots en un seul. Ou, du moins, le français ne devrait pas... Quand le hongrois forge un mot dont la traduction littérale donnerait "époqueenfantdansmon", le français dit "dans mon enfance", en trois mots distincts.

Cette différence de structure est perdue de vue par des rédacteurs francophones qui ne craignent pas de forger le mot pédopornographie. Et vont même jusqu'à la lutte anticyberpédopornographique (lutte contre la pornogrpahie pédophile sur Internet). La Mission linguistique francophone leur rappelle que le français fonctionne par précision du sens des substantifs à l'aide d'adjectifs. Il convient donc de ne pas agglutiner les mots en un seul mais d'écrire et de dire très simplement "pornographie pédophile" ou "pornographie infantile", et non pédopornographie.

POUR ACCEDER A LA PAGE D'ACCUEIL DU SITE , CLIQUEZ ICI